rss search

8 pages blanches, pas une de plus #2

line 8 pages blanches, pas une de plus #2

Quelques discussions (et quelques cafés) plus tard, me voilà avec un Rédacteur en Chef, une petite vingtaine de titres et dans ma bannette, quelques fax provenant des autres sites de production et agences. Yessssss !

C’est parti ! 1ère de couv, édito, accroches, brèves … Et on attaque.

Quelques chiffres (c’est le prix de l’acier ça ? T’es sûre que c’est pas la nouvelle cagnotte du Loto ?) quelques stat’ pour les commerciaux, ils adorent !

Quelques photos des dernières réalisations (reste à négocier la quadrichromie). Et oui, le truc gris, rayé, rouillé, percé sur lequel vous avez bossé depuis des semaines est devenu ce bel ouvrage, récompensé par le prix de l’intégration chez SFR ! , quelques mots sur nos projets futurs (les nouveaux bureaux sont bientôt finis, préparez vous à déménager vos cloisons, euh pardon vos classeurs !) sur nos clients (notre référencement, important le référencement). Tiens ! un produit sympa tout nouveau chez notre concurrent (à méditer).

Impératif : les rappels santé – qualité – sécurité – développement durable. Les consignes et les encouragements (l’occasion de transmettre les dernières félicitations du client sur le site de Recheumeuneu sans oublier personne). Les informations pratiques (cette année nous faisons tous les ponts de mai ! Je savais que cela vous ferait plaisir !!)

Quelques descentes et montées de marches, quelques allers-retours entre chaque site de production et agence, quelques copier/coller plus tard… 5 pages professionnelles et sociétales. Reste les 3 pages perso…

Vous saviez vous qu’Antoine faisait des caricatures ? Et si ! Et il nous a tous croqué ! Nadine, elle, fait du piano depuis toujours et elle donne même des cours à des enfants de son village. André est Maire de sa commune et très impliqué dans le développement durable. Gérard lui a un enfant en attente de greffe…

Et voilà comment notre journal s’est doté d’un illustrateur, d’une chargée des petites annonces, d’un responsable DD et, voté à l’unanimité, Gérard s’occupera du fil rouge de ce journal : le don d’organe.

Whouaaa !

Chaque mois, un portrait (et sa caricature). Sa vie, son œuvre, son travail, ses passions… Mireille, à l’accueil, accepte le baptême. Nous découvrons une Mireille attachante, trésorière de sa SPA locale, maman de 12 chats, fan de karaoké (au fait ? toujours pas trouvé la notice du tel ?) et qui nous présente de façon tellement passionnée son métier d’hôtesse standardiste qu’on la regarde avec envie. La même envie quand elle nous parle de sa recette de crêpes à la bière…

Chaque mois, des petites annonces. Hey ! Ton fils cherche une piaule pour ses études du côté de Bordeaux ? Tu la vends ta charrette ? N’oublies pas de préciser qu’elle a un volant et 4 pneus ! Moi j’ai une nounou super ! Tu veux son adresse ? bla bla bla… ça fait du bien d’entendre parler d’autre chose dans les couloirs que d’antennes et de pylônes… qui aurait pu imaginer…

Bon et bien nous y voilà… 4ème de couv. Notre fil rouge. Séquence émotion. Le petit Luca a besoin d’une greffe de coeur… rapidement… Mais il y a aussi Léa, Philippe, Sébastien… Petit reportage à l’hôpital. Rencontres émouvantes d’un autre monde… et pourtant si proche de nous. La 4ème de couv sera la page du cœur… le cœur de Notre Entreprise Moderne, le cœur de Luca et celui de tant d’autres….

Passage chez Photoshop, deux-trois modifs, relecture (mais il est parti où mon S ? je suis sûre qu’il y était…) Allez oust ! on file chez l’imprimeur. Négociations. J’avais promis 8 pages et il y a… 8 pages ! Sauf qu’elles ne sont plus blanches… ça non… elles sont en bichromie avec du bleu, couleur dominante de Notre Entreprise Moderne.
– Oh ! Et ça ? C’est d’la photo ma p’tite dame !
– Euh… Oui… mais regardez, sur deux pages seulement
– Combien d’exemplaires déjà ?200 ? Bon ça va…c’est le premier, j’modifie pas mon prix, j’vous offre la quadri pour cette fois (je l’aurai presque embrassé) C’est ma participation à ce nouveau canard (il a la vie dure le canard dans le sud ouest !).

Notre Entreprise Moderne, 170 hommes, 2 usines, 3 agences et maintenant… un Journal (enfin… dans une semaine)

Le titre ? N.E.M. Recto/Verso voté à l’unanimité


Leave a Reply