rss search

Journee de la femme, Journee d’impro

line Journee de la femme, Journee d’impro

Aujourd’hui ce n’est pas la Journée de la femme mais celle des « droits de la femme » et comme chaque année, on a droit à la même soupe marketeuse réchauffée, les mêmes clichés, les mêmes jokes, les mêmes espoirs et désespoirs… Alors, en bonne chieuse diplômée que je suis, je ne vais pas attendre le 11 octobre, pour faire ma Journée du coming out et avouer que je déteste ces Journées qui ne savent pas choisir entre mondiales et internationales, ces Journées d’un jour, d’une cause qui en méritent 365 jours, ces évènements stupides…

Donc, sur la lignée de cette Journée des droits de la femme – un concept où la femme rurale à son jour mais pas la citadine – on trouve une palanquée de Journées féministes (ou pas). Avec la Journée sans pantalon, celle de la mini-jupe, suivie de celle du tricot (mais pas de Journée de la mini-jupe en tricot, notez bien), la Journée topless (le 28 aout, à la fin de l’été, malin pour effacer toutes les marques du maillot) ou encore la Journée de la langue maternelle.

J’hésite à rajouter dans la catégorie « on pense à vous mesdames » la Journée de la vasectomie en mode Guerre des Roses, la Journée de la baleine (je pensais aux baleines de nos soutien-gorge, m’enfin…) ou encore la Journée sans régime (aucun rapport avec la baleine, stop !) dont on ne sait pas si elle a été créée pour se débarrasser des régimes totalitaires et matrimoniaux ou pour justifier toutes ces Journées destinées au Pop Corn, au macaron,  à la cuisine italienne, à la glace artisanale (…). Ou c’est peut-être une Journée pour contrebalancer la Journée du gluten destinée à se débarrasser de tous les allergiques. Remarquez qu’une Journée du régime et une Journée sans gluten, c’est bien aussi.

Dans la catégorie Journée du n’importe quoi, j’aime à penser que la Journée de la plomberie a été inventée par un scénariste de films pornos, comme la Journée des zones humides sans doute ou la Journée du rein (tu vas et tu viens…). Tandis que les dévergondé(e)s assumé(e)s ont choisi la Journée de l’orgasme et la Journée du naturisme.  J’imagine bien aussi un hypocondriaque ou un maniaque inventer la Journée des toilettes, celle du lavage des mains, celle de la serviette.

Il y a aussi les dates qui décomplexent comme la Journée du Nutella, ce jour où tu te gaves de la pâte à tartiner entre deux statuts offusqués sur facebook sur l’avenir de l’Amazonie ou la Journée des animaux dans les laboratoires, ce jour où tu leur donnes du Nutella des gourmandises avec un brin de persil dessus.

Si tu es l’heureux propriétaire de monuments.com, tu es le gagnant de la Journée des monuments et des sites (comment ça j’ai une réaction de geek ? Je suis pas géologue en même temps…). Et si tu es fonctionnaire, ta Journée compte triple : la Journée de La Poste,  du travail invisible et de la lenteur (pas taper). Par contre, oublie la Journée de la qualité tandis que la Journée de la rage c’est tous les jours au guichet… Si tu travailles au 112, tu vas pouvoir nous éclairer sur la Journée du 112 dont on ne sait pas si on doit éviter de t’appeler ou garder tous nos appels de détresse pour ce jour-là… Et enfin, si tu as une BMW, le 26 janvier est ta fête, celle du Go Fast Free autrement appelée Journée des douanes.

En parlant voiture, vous saviez que la dame qui vous apprend à compter les sorties au rond point, Mme TomTom, avait sa Journée des GIS (Système d’informations géographiques) ? Je propose d’ailleurs qu’on la rebaptise la Journée Morgan Freeman. Restons chez les célébrités, les tortues Ninja et les Otakus ont également la leur, tandis qu’Anémone s’est vu refuser celle de Thérèse au profit de la Journée du pull de Noël. Quant aux Choristes ils ont leur Journée du chant choral (le samedi soir sur TF1). Il n’y a pas que le chant et le cinéma, il y a aussi les évènements littéraires avec la Journée du conte, du livre voyageur (je pense que le gars qui l’a inventée ne savait pas écrire pigeon) et celle de l’écrivain africain (à ne pas confondre avec les nègres littéraires qui n’ont pas de date).

Côté scientifique, la Journée contre l’ordonnance sur les brevets en Inde, de la colonne vertébrale, des administrateurs systèmes, de l’épargne, de la statistique ou la Journée de PI ne sont compréhensibles que pour une partie de la population dont je ne suis pas… Côté nature, je me demande si certains thèmes n’ont pas été proposés par Allain Bougrain-Dubourg : la Journée du moineau (parce que la Journée de l’ortolan c’est trop dangereux) celle des poissons migrateurs, du chat noir, de la sensibilisation aux vautours et la plus belle, la Journée de la vie sauvage Pas de Journée du chasseur, c’est ce qui m’a mis la puce à l’oreille.

Les enfants ne sont pas oubliés, entre la Journée de la marionnette, de la bataille d’oreillers, celle du coloriage, du cerf volant, couronnées par la Journée de la sauvegarde du lien parental ou des parents au bureau (chouette la maison est à nous !). Et maintenant qu’ils savent qu’il y a une Journée du rangement du bureau, le 21 mars, bon courage pour leur faire ranger le reste de l’année !

Voilà, c’était ma Journée de l’impro à moi avec quelques jours de retard.


Leave a Reply