rss search

Les (insu) portables

line Les (insu) portables

Ce billet a reçu le deuxième prix dans la catégorie « meilleur billet » du concours RégionsJob en 2008.

Plantons le décor : TGV Marseille – Lille Europe – 8h30 – Mardi 1er juillet. Me voici confortablement installée en 1ère classe, direction Marne la Vallée Chessy… et Eurodisney, pour le boulot (sympa non ?). J’aime bien être en 1ère classe, le wagon est généralement silencieux, rempli de costumes gris et de PC (enfin ça c’était avant, quand voyager en 1ère était cher, plus cher qu’en seconde). J’aime bien aussi les TGV qui font le trajet Lille ou Bruxelles, ils sont plus design, plus propres et surtout les contrôleurs sont… différents…. courtois, joviaux, avec des expressions bien à eux (ils vous rendent le billet en vous disant « s’il vous plait » là où moi j’aurais dit « merci »).

En face de moi, Keanu Reeve, un peu plus loin Harry Potter… enfin, deux gamins, les plus jeunes du wagon, en quête d’identité, mais la ressemblance est très réussie. Au dessus de ma tête, un sticker représentant un téléphone portable « Zzzz », comprenez « merci d’éteindre vos portables ». Tiens justement, le « chef de bord » fait une annonce : Utilisation des portables avec courtoisie sur les plates-formes entre deux wagons…

J’avais à peine remarqué le cadre supérieur grisonnant installé à côté de moi (trop occupée à reluquer Keanu Reeve !!). Costume… gris et PC. Il croise les jambes, les décroise, soupir, re soupir, regarde sa montre, une fois, deux fois, tro…, il ouvre une fenêtre Windows, la referme, en ouvre une autre, puis une troisième, les referme. Eteint son PC. Il défait le nœud de sa cravate, un bouton… s’éponge le front… et soudain… Action !

– Allo ! Ah… Bonjour Daniel (je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu’Olivier n’ira pas courtoisement sur la plate forme…) Oui ça va, il va comme on peut aller dans ces moments là… C’est gentil d’app’ler… Viv’ment que l’entretien soit passé… il stresse un peu Olivier… (nan sans blague !) Bon, de tout’façon, il s’ra accompagné par Eric, si si l’Eric d’la CGT, c’est pas parce qu’il est cadre qu’il va pas s’défendre… (alors là, je commence à comprendre, et vous ?) Et puis, ils n’ont rien cont’lui. Son CA est en augmentation de 130%, qu’est ce qu’ils peuv’bien lui reprocher ?

– Allo ! Ouais… salut Thomas, ça gaze ?
Harry Potter sort son nez de ses texto. Gageons que si Olivier n’est pas allé sur la plate forme, Harry Potter n’ira pas non plus…
– Oui ça va, il va comme on peut aller dans ces moments là… (ah ! non ! pas encore !!) Ouais, de toute façon, elle est c**** elle sait pas ce qu’elle perd ! (ça sent le croustillant, la love story, enfin la fin…) Ouais, elle lui a fait un coup à la c** Hier c’était son anniv’ et elle lui a offert un sac de sport ! (oui et alors, c’est sympa non ? il est pas sportif ?)

– Tu t’souviens Daniel quand Michel m’avait dit à la r’mise d’ma montre pour mes 10 ans d’ancienneté dans la boite qu’il n’y aura certainement pas de cadeau pour mes 15 ans ?? Oui il se souvient Daniel, il avait trouvé ça dégueu… Olivier aussi…

– Et tu sais ce qu’elle a fait, cette c**** ? (non, mais on veut bien savoir, ben oui quoi ?) ça craint… Elle a rempli le sac… (sympa, elle lui a même offert des fringues de sport !) Ouais mec, tu parles d’une c**** elle m’a mis toutes ses fringues dedans et elle a mis le sac sur le palier… Ahrrr… (j’espère qu’elle a pas oublié de mettre un joli nœud dessus !!) Ouais c’est bon… de toute façon elle était pas faite pour lui… elle a râlé quand il s’est acheté la Wii à Noël, merde la Wii quoi… comment elle voulait que ce soit autrement ?

Olivier pense donc qu’il s’agit d’une vendetta cont’lui menée par Thierry le p’tit nouveau aux dents longues qui a fait r’marquer qu’Olivier avait des « clients faciles » Ahrrr… ces p’tits c*** (Ah ! non ça c’est Harry Potter… m’enfin !) Bon, de tout’façon, Eric d’la CGT, lui a dit qu’il pourrait facilement tirer 30 ou 40 000 euros aux prud’hommes… Mouais, c’est pas ça qui va lui donner du taff, à 50 balais (Harry Potter sort de ce corps !)

– Allo ! Ouais c’est Annie ! ça va ?
Elle, c’est Annie, la seule femme du wagon (enfin avec moi). Elle est commerciale en arrêt maladie (le monde va mal…) et elle raconte à sa maman que son patron est très en colère parce qu’elle ne l’a prévenu que maintenant qu’elle était malade (elle a pas l’air… moi je dirais plutôt qu’elle avait besoin de qques jours pour accompagner sa fille chez maman pour la garde de juillet…) Mais bon, maman la rassure elle a 48h pour informer le patron et la sécu de son arrêt…. « Allo Mamy ? » (Bingo ! elle est à qui la petite qui court dans le couloir et qui crie « passe moi Mamy ! » ??)

Clap de fin : Keanu Reeve est resté bien sage avec sa Zen Stone sur les oreilles, fidèle à l’image de son idole… à moins que ce ne soit vraiment Keanu Reeve ??? Olivier est resté 25 minutes au téléphone avant qu’un autre quinquagénaire lui demande d’aller sur la plate forme. Daniel ne lui fera pas d’attestation, mais il faut qu’il contacte les anciens de la boite et la concurrence. (heu… pas là hein ? on attend d’être sur la plate forme !) Harry Potter, lui, il est naze parce qu’il a pas dormi de la nuit (forcément le palier n’est pas confortable !) et il va chez un pote à Lille (Ah ! l’accueil des Lillois, légendaire !). Il est resté ¼ d’heure en ligne puis a raccroché et a dormi (sans ronfler mais avec quelques décibels dans les oreilles que j’entendais de ma place) Quant à Annie et Justine, elles ont laissé Mamy au bout de 10 minutes en lui promettant de la rappeler dès qu’elles arrivaient pour convenir d’un point de rencontre.

Et moi ? J’ai pris des notes !! En temps normal, j’aurais râlé, je leur aurais demandé d’aller sur la plate forme… mais là… j’ai un billet à écrire moi !!

«Bienvenue à DisnayLand Ressort Paris, Welcome to ….» J’ai fait mon repérage, j’ai signé quelques papiers et hop ! retour à Marseille à 22h (sans passer par la tour de la terreur…) Mon voyage du retour ? Vous n’allez pas me croire… Un commercial qui rentrait d’un entretien avec sa Direction qui lui reproche d’envoyer ses rapports d’activité avec trop de retard et de passer trop temps chez lui et pas assez en clientèle (un télétravailleur ?… mal géré ?).


Leave a Reply