Le jeunisme, vous connaissez ? Personnellement, je le croise tous les jours au fil de mes consultations d’offres d’emploi de chargée de communication où l’âge du candidat devient une discrimination à peine dissimulée : « entreprise, moyenne d’âge 25 ans » ou « jeune équipe de communicants cherche sa jeune collaboratrice » ou encore « si vous êtes jeune et dynamique ».

Ou mieux « StreetPress recherche de jeunes journalistes (ou pas) » qui obtient la palme d’or de l’aberration ! Dans un monde pavé de bonnes intentions, la première chose à laquelle on pense, c’est que le « ou pas » est forcément rattaché à « jeunes » (même s’il est placé à la fin, juste après « journalistes » ).  Et puis… Non ?!? Ils n’auraient pas osé ?! Bah si ! Les quelques mots qui suivent ne laissent aucun doute : « Le site d’info StreetPress a lancé un appel à candidature pour des jeunes (journalistes ou pas) ». Traduction, pour ce média, l’âge du candidat est LA compétence première, être journaliste est en option.

Le jeunisme s’affiche aussi sans vergogne au JT de 20H quand une journaliste conclut fièrement son reportage par  « Ici la moyenne d’âge des 150 salariés est de 30 ans, pour le numérique ça coule de source » . Bravo, superbe cliché !

Comment vous expliquer qu’il y a eu une vie après l’ORTF ?!? Que nous, les seniors, avons vu naître le Web, avons construit « le numérique », avons bêta-testé les outils avec lesquels, vous, les jeunes de 30 ans réseautez aujourd’hui, que le Web 2.0 a été propulsé par les seniors d’aujourd’hui ?

Mais on est tous le senior de quelqu’un…

Alors à force, chaque fois que j’envoie mon CV, je me demande comment les recruteurs réagiront à ma candidature… senior … L’absence de réponse en dit suffisamment long.

A votre avis, comment traiteraient-ils ma candidature si, d’entrée de jeu, j’annonçais que j’ai 25 ans d’expérience en communication dont 10 dans la rédaction web ? Je reste persuadée que la majorité d’entre eux tenterait de calculer mon âge, histoire de voir si je ne plombe pas la moyenne d’âge de l’agence.

Alors j’en profite pour lancer un appel !

Bien sûr, si vous êtes de ceux pour qui l’âge fait partie des compétences du candidat, alors, inutile de continuer plus loin cette lecture (mais vous pouvez relire vos annonces, remplacer le mot « jeune » par « black » « grosse » ou « gay » et vous rendre compte comme vous êtes forminaaaables)

En revanche, si vous faites partie de ceux qui pensent que l’âge FAIT l’expérience, alors sachez que je peux vous apporter une collaboration efficace et vous invite à lire la suite.

Actuellement, je suis chargée de communication bénévole au sein de l’organisation Odysseus 3.1. Mais sortir 109 trottinettes du Rhône ne remplit pas le frigidaire et une mission rémunérée devient vitale.

Je suis donc en recherche active de missions freelance en rédaction web. Parce que j’aimerais pouvoir continuer à exercer mon métier au moins jusqu’à l’âge pivot 😉

J’ai expérimenté la communication sous toutes ses formes, en mode institutionnel, interne, externe, traditionnel puis digital. J’ai endossé de nombreux profils : community manager, journaliste, responsable éditoriale, rédactrice web, chercheuse de sponsors, organisatrice d’évènementiels, responsable des partenariats (…) avec autant de plaisir mais mon coeur de métier reste la rédaction web.

Parce que j’aime écrire. Non… j’adore écrire… des co***ries, des choses sérieuses, du technique, des histoires, des mémoires (…). J’ai écrit dans de nombreux domaines : management, qualité de vie au travail, environnement, automobile, art et culture, musique, life style, coaching, monoparentalité, e-santé… Véritable caméléon de l’écriture, je m’adapte au sujet, au moment, à l’environnement et au style.  Quand je n’écris pas, je corrige !

Dernière précision, cela fait plus de 20 ans que je télé-travaille, et pourtant je ne me sens ni seule ni asociale, juste autonome, responsable, plus créative et liiiibre !

Pensez-vous avoir des missions de rédaction web (en marque blanche ou pas) pour une freelance lyonnaise de 55 ans dont le meilleur ami est Google Drive ? N’hésitez pas à me contacter !

PS : photo prise à Camden Town Market à Londres un lieu vintage tellement apprécié des jeunes